Alors que 2023 a laissé certains investisseurs d’Ethereum déçus, 2024 s’annonce comme une année charnière pour cette blockchain de renommée mondiale. En dépit de performances mitigées par rapport à Bitcoin, Ethereum a consolidé ses fondamentaux avec des mises à jour majeures telles que The Merge en septembre 2022 et Chapella en avril 2023. Ces évolutions ont marqué la transition complète vers le proof of stake (PoS), mais n’ont pas résolu le problème persistant de la scalabilité. Heureusement, cette situation est sur le point de changer avec l’arrivée imminente de The Surge, une mise à jour cruciale prévue pour 2024.

The Surge : Une Mise à Jour Révolutionnaire

The Surge vise à réduire drastiquement les frais de transaction et à améliorer la performance du réseau. Cette mise à jour est essentielle pour permettre à Ethereum d’accueillir un nombre croissant d’utilisateurs sans compromettre ses performances ni augmenter ses coûts de manière prohibitive. Vitalik Buterin, le fondateur d’Ethereum, a souligné que l’avenir de la blockchain repose sur un écosystème de plusieurs layers 2 (L2) qui renforceront la scalabilité tout en maintenant la sécurité et la décentralisation.

Starknet : La Clé de la Scalabilité d’Ethereum

Parmi ces solutions L2, Starknet se distingue particulièrement. Starknet utilise la technologie des ZK-rollups (zero-knowledge rollups), qui permet de traiter les transactions hors chaîne tout en soumettant des preuves cryptographiques à Ethereum pour garantir la sécurité du réseau principal. Cela permet de réduire significativement les coûts et d’augmenter la vitesse des transactions.

En 2024, Starknet prévoit de déployer des innovations majeures telles que Volition, qui offrira aux utilisateurs la possibilité de choisir où stocker leurs données, réduisant ainsi les coûts de gaz de près de 90%. De plus, l’introduction de l’EIP-4844, une proposition d’amélioration d’Ethereum incluse dans la mise à jour Dencun, promet de transformer la manière dont les rollups stockent les données sur la blockchain, rendant ces opérations beaucoup moins coûteuses​ (StarkWare)​​.

L’Impact des ZK-Rollups et la Montée en Puissance de Starknet

Les ZK-rollups, comme ceux utilisés par Starknet, se différencient des autres solutions de scalabilité par leur capacité à prouver la validité des transactions sans révéler d’informations sensibles. Cela est rendu possible grâce aux ZK-STARKs (Zero-Knowledge Scalable Transparent ARguments of Knowledge), qui sont plus évolutifs et résistants aux attaques quantiques que les ZK-SNARKs, une autre forme de ZK-proof.

De plus, Starknet n’est pas EVM-compatible (Ethereum Virtual Machine), ce qui signifie qu’il utilise son propre langage de programmation, Cairo. Cairo est spécifiquement conçu pour optimiser les opérations complexes nécessaires aux ZK-rollups, offrant ainsi une flexibilité accrue par rapport aux solutions compatibles EVM. Cette indépendance permet à Starknet de développer ses propres fonctionnalités sans attendre les mises à jour de l’écosystème Ethereum​ (Starknet)​​​.

L’Avenir de Starknet et de la Blockchain en 2024

En 2024, Starknet prévoit de voir une adoption massive de sa technologie grâce à des améliorations continues et une meilleure expérience utilisateur. L’implémentation de fonctionnalités comme la compte abstraction et le social recovery vise à simplifier l’utilisation des applications décentralisées pour les utilisateurs finaux. La décentralisation accrue du réseau Starknet est également un objectif majeur, avec l’introduction de plusieurs séquenceurs pour valider les transactions, réduisant ainsi la centralisation actuelle​ (StarkWare)​.

L’écosystème Starknet attire déjà un nombre croissant de développeurs, se classant parmi les communautés de développeurs les plus actives dans l’espace crypto. Avec des initiatives telles que le Provisions Program, qui distribue des tokens STRK pour encourager l’engagement communautaire, Starknet continue de bâtir une infrastructure robuste et décentralisée​​.

Conclusion

L’année 2024 pourrait bien être celle où Ethereum, grâce à des innovations comme The Surge et l’essor de solutions L2 comme Starknet, résoudra enfin ses problèmes de scalabilité. Ces évolutions promettent de transformer Ethereum en une plateforme capable de soutenir un nombre massif d’utilisateurs et d’applications décentralisées, consolidant ainsi sa position de leader dans l’écosystème blockchain. Restez à l’affût, car les avancées prévues pour l’année à venir pourraient bien redéfinir les standards de performance et de décentralisation dans le monde de la crypto-monnaie.